Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peut de philo, un peut de d'humour, et surtout beaucoup de vie...

21 May

Lettre pour toi, et pour moi, N.

Publié par Lila Marechal

Labrinth-Jealous

 

C'en est même une situation enviable, de pleurer pour ça. J'envie presque ces personnes qui sont triste à cause d'une personne, à cause d'un amour qui c'est malheureusement terminé. Oui, je me dis que c'en même enviable. Plus enviable que de pleurer pour un amour seul, un amour sans espoir, pour une histoire qui ne s'est jamais passé et ne passera jamais. Oui, c'en est plus enviable.

Comme il dit, je suis jalouse. C'est horrible à dire mais je suis jalouse. C'est sans que je le veule, mais ce sentiment est toujours là, à me coller à la peau, sans jamais partir, sans jamais faire de pauses. La jalousie, ça elle est là, elle reste, et j'en ai marre. J'en ai marre de rêver pour quelque chose qui n'arrivera jamais. Le pire c'est que ce n'est pas première fois que je l'écrit. Mais ça ne change pas, je ne change pas, je tourne en rond.

J'aimerai tellement être aussi proche de quelqu'un, aussi proche que l'est la pluie. J'aimerai tellement être proche d'une personne, aussi proche que l'est le vent. J'aimerai tant être proche de toi pendant la nuit, avec l'amour comme compagnie. Mais non, je suis juste jalouse de cette pluie, de ce vent, de cette nuit qui n'arrivera jamais et de cet amour que jamais je n'ai eu. Alors, comme il dit, je n'ai juste à pleurer derrière un sourire et te souhaiter le meilleur que ce monde a à offrir. Je serais juste jalouse de la manière dont tu arrive à être aussi heureux.

Commenter cet article

À propos

Un peut de philo, un peut de d'humour, et surtout beaucoup de vie...